Pôle Scolaire

Habitants et élus de toute l’intercommunalité ont pu découvrir, lors de l’inauguration du pôle scolaire, le nouveau bâtiment de 880 m².

 

Inauguration pôle scolaireDiscours des élusInauguration pôle scolaire les enfants

 

 


 

En 1842, une délibération du conseil municipal préconise la construction d’une école pour les filles et une pour les garçons qui seront inaugurées peu avant que la gratuité de l’école ne soit acquise en 1867. Jacky Chaudron, maire de Verrey-sous-Salmaise, a rappelé que, dès 1984, à la création du RPI de Verrey, se rattachent de nombreuses communes. Le Sivos d’Oze et Seine regroupe les communes de Boux-sous-Salmaise, Charencey, Salmaise, Source-Seine, Thenissey et Verrey-sous-Salmaise. Il prend ainsi en charge la compétence scolaire de ces communes dans un objectif de mutualisation des moyens. Voué à éviter les fermetures des écoles ou des classes, le pôle scolaire permet de scolariser les enfants sans les disperser géographiquement.

Environnement préservé

Habitants et élus, venus de toute l’intercommunalité de la Copas, ont pu découvrir le bâtiment de 880 m² et son environnement naturel préservé, visible depuis chacune des fenêtres. Pour Patrick Molinoz, président de la Copas, cette inauguration n’aurait pas pu voir le jour sans une coopération intercommunale forte et apte à accompagner ce projet puis, à proposer, au-delà de l’enseignement, les services attendus par les enfants et les familles tels qu’une cantine sur place ou un bel espace d’activités. Le souhait commun formulé par les élus et représentant de l’État est celui d’un accès égalitaire à une offre scolaire de qualité en milieu rural, à des services modernes et sécurisés propres à accueillir enfants, enseignants et familles dans les meilleures conditions. François Sauvadet, président du conseil général, a réaffirmé la totale gratuité des transports scolaires ainsi que le travail effectué pour garder un niveau d’investissement garantissant le maintien des services de proximité : « Les enfants doivent aller à l’école là où ils habitent, trouvent leurs racines et leur épanouissement dans le monde globalisé qui les entoure ». Olivier Huisman, sous-préfet de Montbard, souligne alors que, dans ce cadre idéal et bien pensé dans lequel se sont investis l’État et l’Europe, « les enfants sont la clé de voûte de la République et des valeurs fondamentales de la démocratie ». (source Bien Public - photos Jacques Fournier).